Le Roi Zumbi de Palmares

zumbiDans l’histoire brésilienne, on dit que roi Zumbi de Palmares s’est suicidé dans la montagne, préférant mourir que d’être capturé. Zumbi est née aux alentours de 1655 dans les campagnes de Recife dans le Pernambuco. Il fut capturé à 6ans dans une des communautés du Quilombo de Palmares. Ce fut le prêtre António Mélo qui éduqua Zumbi, lui apprit à parler latin, portugais et à être chrétien. Quand il eu 15 ans, il s’enfuit alors dans la jungle, pour Palmares. On raconte que lorsqu’il avait seulement 20 ans, Zumbi participa à la défense du Quilombo contre une attaque commandée par le sergent Major Manuel Lopez.

Zumbi vainquit et combattu, détruisant toute offensive portugaise, montrant un contrôle total et une grande capacité et agilité. Zumbi était déjà considéré comme un grand stratège de guerre. En 1678, le gouverneur Pedro Almeida de Pernambuco propose un traité de paix « limité » avec le roi actuel Ganga Zumba, mais Zumbi s’interpose, refuse le traité et fit une proposition : la liberté totale pour les esclaves noirs de Palmares ou d’ailleurs. La proposition fut bien sur refusée par les portugais.

zumbi2Pour les Portugais il était très important de les exterminer à tout prix. L’armée portugaise organisa une grande campagne dans tout le pays, recrutant des hommes pour la guerre contre Palmares. Dans l’année 1694, l’armée portugaise attaque Palmares, commandée par Domingos Jorge Velho et Vieira de Melo. Palmares est envahit et détruit, toute la population est tuée. Un massacre en masse de tous les habitants de la communauté.

zumbi3

Dans le conflit entre les quilombos et les portugais, le roi Zumbi est blessé au combat, mais réussit a s’échapper. Pas pour longtemps, car dans les jours suivants il est trahit par un des généraux du quilombos qui, sous la torture, révéla où se cachait le roi Zumbi.

Découvert, le roi Zumbi est tué par l’armée portugaise. Le corps est mutilé, conservé au sel et envoyé à Porto Calvo. Le corps montrait les mauvais traitements reçus, plus de 15 balles, de nombreux coups de couteaux, le penis coupé et mis dans sa bouche. La tête décapitée est exposée comme trophée, et exhibée sur une des place de Recife pour montrer aux esclaves que le roi Zumbi n’était pas immortel, et que la lutte contre Palmares était terminée. Beaucoup de personnes du Quilombos réussirent à s’échapper de la destruction totale de Palmares.

zumbi4Après la mort du roi Zumbi, les autres compatriotes continuèrent à se battre pour la liberté noire contre l’oppression coloniale, créant d ‘autres quilombos sur les terres Brésiliennes. Le roi Zumbi et Palmares furent considérés comme les faits les plus importants de l’histoire du Brésil. Le quilombo avait une population aux alentours de 30000 habitants dans l’état de Palmares. Dans les écrits de l’histoire brésilienne, il y a eu plusieurs tentatives d’effacer toute l’histoire du légendaire roi Zumbi de Palmares. Mais aujourd’hui, dans la ville de São Paulo existe une université qui porte son nom, en hommage aux combattants, et pour les droits de l’homme et la liberté des noirs. « Ce combat, cette guerre pour la liberté ne doit jamais être oubliée de la communauté mondiale, pour que nous soyons unis, nous ne pouvons pas souffrir à nouveau de cette agression, de ce crime : l’esclavage. »

” Celui qui ne veut pas être esclave n’a pas peur de mourir “
« Palmares ne s’est jamais fini » Zumbi de Palmares

 

Secured By miniOrange