Maître Pastinha

Maitre pastinha

Maïtre Pastinha

Vincente Ferreira Pastinha est né le 5 avril 1889 à Salvador de Bahia au Brésil. Il est le fils d’un espagnol et d’une mère africaine. Maître Pastinha à découvert la Capoeira enfant, en 1899.

A cause de sa maladie, il été persécuté par un garçon. A la fenêtre d’une des maisons du coin, il y avait un vieil homme qui observait tout ce qui se passait dans la rue. Il proposa à Pastinha de lui apprendre à se défendre de son ennemi. Le Maître raconte ainsi : « Un jour, a la fenêtre il y avait un vieil africain entrain d’observer ma lutte avec un garçon qui m’embêtait tout le temps. Après cette bagarre le vieux me voyant pleurer de rage, m’appela et me dit : tu ne peux pas te battre avec ce gamin, il est bien plus vieux que toi, au lieu de rester là à attendre quoi faire, viens chez moi et je vais t’enseigner quelque chose de très précieux. » C’est ainsi qu’il appris avec le Maître Bentinho ou Benedito cet art de lutter, lié aux rituels et croyances de l’histoire de la Capoeira

Maitre pastinha

Maître Pastinha

En 1901, Pastinha entre à l’école de la marine et commence à enseigner la Capoeira à ses collègues jusqu’en 1913. A cette époque, la Capoeira vivait de représailles, et c’était très compliqué de la pratiquer. Mais en 1941, il recommence son enseignement. Maître Pastinha évolua sa philosophie de la Capoeira. Il démontra beaucoup de sagesse, de réflexion et de capacités. Pour le maître la Capoeira n’était pas seulement une lutte mais aussi un art de vivre avec ses propres valeurs. Le vrai capoeiriste devait respecter ses valeurs, à chaque moment de la vie.

Beaucoup de pratiquants conservèrent les valeurs de la Capoeira traditionnelle ou Capoeira Angola, différente de la Capoeira Régionale de Maître Bimba, qui utilise des mouvement lents et réfléchis.

En 1966, Maître Pastinha est invité à participer au festival de Dakar, capitale du Sénégal en Afrique où il réalisé une démonstration de Capoeira. La Capoeira est originaire d’Afrique.

En 1969, Maître Pastinha perd définitivement la vue mais continue sa pratique. En 1971 il perd son académie, ce qui affaiblit considérablement le maître, lui causant une dépression. Le 13 novembre 1981 décède Vincente Ferreira Pastinha à 92ans, seul, désemparé et oublié de tous, il mourut dans une grande misère. Maître Pastinha est considéré comme le maître des maîtres.

« Personne ne peut montrer ce qu’il a. Les confessions et les révélations doivent être faites petit à petit. Ceci sert dans la Capoeira, la famille, la vie. Il y a des secrets qui ne peuvent être révélés à tout le monde. Il y a des moments qui ne peuvent être partagés ».

 – Maître Vicente Ferreira Pastinha -