Toussaint Louverture

ToussaintToussaint naquit dans l’ancienne colonie française de Saint-Domingue (Haïti) entre 1743 et 1747. Il fut le symbole de la liberté aux Amériques et fut mêlé de près à l’indépendance d’Haïti. Il fut affranchi par son  maître et se distingua en tant que Jena privé, une catégorie très appréciée du personnel domestique de l’époque.

Il travailla jusqu’à ses 35 ans pour Earl Noa, famille Bréda. Toussaint alla à l’école de son  parrain le Professeur Pierre Baptiste, qui lui apprit des connaissances générales et lui permit de perfectionner son français. Son apprentissage fut enrichi de sa curiosité pour les livres parlant des courants révolutionnaires qui bourgeonnaient alors en Europe.

Il vécut au sein de la bourgeoisie pacifique jusqu’à ses 40 ans, quand un soulèvement  d’esclaves vint éveiller ses dons pour le commandement. Les maladies importées par les Européens et la persécution des Natifs à Saint Domingue furent à l’origine de l’extermination totale des peuples indigènes. Les Noirs d’Afrique étaient ramenés en groupe pour travailler sur les îles, dans des campements, des mines et des fermes.

Une exploitation humaine cruelle et sans répit des Noirs, qui les privait des droits de la liberté. En 1791, Saint Domingue vécut un moment de grande tranquillité, avec une population blanche de 30000 hommes libres et des mulâtres et 40500 esclaves.

Mais la population se montrait mécontente du régime de travail et des inégalités des classes sociales, ce qui provoquait des remous dans la société. Toussaint s’engagea dans la rébellion guerrier  de Boston.jean-jacques-dessalines_~1646662 Une formation militaire, dirigée par un chef noir, luttait contre la colonisation française, aidée par les espagnols et équipée d’armes et de munitions. Les attaques consistaient à détruire les installations et mettre le feu aux plantations et maisons, réduisant tout en cendres. Toussaint reçut le titre de lieutenant colonel.

A l’époque de la Révolution française, la Constitution Nationale présentait les droits de l’homme et la manumission des esclaves. Ceci poussa Toussaint à s’engager dans l’armée Française, à la tête de 4000 hommes disciplinés, pour expulser les Anglais de Saint Domingue. Ceci déclencha une guerre dans toute l’Europe.

Toussaint2Toussaint, qui était Général de Brigade, fut promu Général en chef de l’armée Française. Grâce à la diplomatie et les armes, il sortit vainqueur d’un nouvel affrontement contre les Anglais qui attaquaient l’île. Toussaint était connu comme  l’équivalent antillais de Spartacus.

Il disciplina son armée avec une perspective européenne, conservant toujours le commandement de ses troupes. Avec ses arsenaux organisés et  munitions, luttant aux côtés des Espagnols, il domina les Français, comme il avait dominé les Anglais. Ses compétences militaires, sa rapidité et habileté pour les manœuvres, lui valut le surnom de Napoléon des Antilles. Toussaint était un leader infatigable. Il fonda une résistance basée sur l’économie, renforça et protégea les plantations, créa des écoles, des hôpitaux etc… Les lectures et les rudiments de connaissance qu’il avait acquis par le passé, ainsi que les traitements à base de plantes médicinales, l’amenèrent à être non seulement un guerrier téméraire, mais aussi un médecin à la tête de l’unité révolutionnaire.

En 1801, il envoya une lettre réclamant la promulgation d’une  Constitution reconnue par 10 membres, en vue de la création d’une nation souveraine. La France reconnut Saint Domingue (Haïti) comme une partie de son empire. Les colons tiraient parti des lois spéciales qui résultaient du coup d’état du 18 brumaire. En 1795, l’Espagne donna la partie orientale de l’île à la France, mais cela ne fut pas appliqué. Toussaint remporta la victoire sur ses rivaux et domina l’île avec 25000 hommes. Sa grandeur était superbe et défiait Napoleón Bonaparte. Napoléon, anxieux et méfiant envoya sur l’île une armée de 2000 vétérans sous les ordres de Leclerc, son frère, mari de Paula Bonaparte. Toussaint, écœuré, se rebella contre les colons français, luttant aux cotés de ses frères, pour la liberté.

(Microsoft Word - Toussaint Louverture Portugu352s 5.rtf)Le 6 février 1802, Leclerc débarqua sur l’île, mettant en déroute toute résistance de la part de Toussaint et ses alliés. Il laissa derrière lui les maisons, les machines et les plantations détruites, rasant quasiment tout ce qui se trouvait sur l’île. Le 5 mai de la même année, Toussaint fut obligé d’accepter un traité de paix proposé par la France.

Il se retira de ses fonctions et s’éloigna de sa cause. Il fut fait prisonnier le 10 juin 1803 et fut transféré en France comme prisonnier de guerre. Il subit des mauvais traitements en prison, dans des cachots froids et sales. Il mourut le 7 avril 1803. Le Général Toussaint fut à l’origine des premiers pas pour l’émancipation des Noirs, jusqu’à l’indépendance d’Haïti, qui fut célébrée le 1er janvier 1804. Ce fut le premier pays de l’Amérique Anglo-Saxonne à s’émanciper et gagner sa liberté. Toussaint défia le grand Napoléon Bonaparte. L’humble esclave de Bréda est considéré comme le plus grand capitaine de l’histoire contemporaine de la lutte contre la colonisation.